Vaccin et dimanche 22 novembre.

La transition est un mot que Donal Trump déteste semblent indiquer les reportages sur les élections américaines. C’est pourtant le mot du dimanche 22 novembre quand l’Église transite d’une année qui s’achève avec l’ultime enseignement de Jésus – le jugement dernier– et l’entrée dans l’Avent. Nous quittons l’Évangile de Matthieu pour celui de Marc jusqu’en novembre 2021.

Ce dimanche 22 novembre si nous avions été au culte c’est la dernière des paraboles du Christ, celle du jugement dernier en Matthieu 25 qui aurait été commentée.  Elle enseigne que c’est le comportement bienveillant et responsable et non la confession de foi des uns et des autres qui annonce le salut. Le jugement a plus à voir avec la miséricorde qu’avec la bonne conscience et c’est avec bonheur que nous retrouvons dans ce discours final le thème du sermon sur la montagne : appel à une obéissance qui n’est ni prescription, ni loi, ni sacrifice, mais vie bienveillante libérée de tout calcul.

La dernière des paraboles de Jésus nous fait comprendre que le jugement auquel nous sommes tous soumis n’est pas un jugement d’en haut, mais un jugement prononcé à travers le besoin de notre prochain. 

Avec l’annonce cette semaine d’un vaccin contre la Covid 19 qui laisse espérer une transition vers le monde d’après revient cette conviction du fond des âges retranscrite dans les Ecritures: tout passe, y compris les pandémies. 

R. Falo

Photo by @helloamnick

2 Replies to “Vaccin et dimanche 22 novembre.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s