Cela était très bon

Cette crise sanitaire du Covid a montré la maltraitance qu’exerce l’homme sur la nature. Nous avons redécouvert les chants d’oiseaux, des villes exemptes de pollutions chimiques comme sonores, l’importance du lien affectif et communautaire. C’est pour nous l’occasion de repenser notre rapport à cette nature dont Dieu nous a fait responsables et non prédateurs, jardiniers et non pilleurs.

Disciples ordinaires

Matthieu 4: 12-23 Il y a quelques années mon beau-frère me dit : « Si tu te mets sur LinkedIn, ou pourra communiquer plus facilement, car il habite Toulouse… » Bon… j’ai donc ouvert un compte sans réaliser que ce réseau social est en fait une plateforme où chacun se vend en tant qu’employé potentiel. Depuis j’ai des …

Naviguons les saisons !

Les jours rallongent, avez-vous remarqué ? Et je me dis que finalement l’hiver, sa grisaille et ses soirées télé sous un plaid ce n’est pas si mal, ce qui pose évidemment la question de l’éternité…. Jésus a beaucoup parlé de cette vie après l’existence terrestre appelée vie éternelle. On peut légitimement se poser quelques questions à son sujet …

Climat fin du monde

Des gens comme Bolsonaro ou Trump tablent sur la fin du monde encouragés qu'ils sont par des religieux ignares et fondamentalistes qui leur ont soufflé à l'oreille que la terre est vouée à la destruction selon ce que dit l'Apocalypse.