Voir ce qu’on ne prend pas le temps de voir

« Que cherchez-vous ? » Ce sont les premières paroles que Jésus prononce dans l’évangile selon Jean. (Jean 1:29-42)

Tapez « Que cherchez-vous ? dans le moteur de recherche de Google et la recherche la plus courante s’affichera : « Que recherchez-vous dans une relation » ? Sur l’application de rencontres Tinder « Que cherches-tu ? » est la première question que posent les femmes.

« Que recherchez-vous dans un emploi ? » est la deuxième recherche la plus courante sur Google. 

J’ai jeté un coup d’œil sur le site de la Harvard Business Review pour savoir ce qu’on recherche en prospectant un nouvel emploi. J’ai trouvé un article intitulé « Les employés qui sont valorisés sont ceux qui sont les plus performants ». Une atmosphère bienveillante est ce qu’ils recherchent en premier, le salaire et les avantages n’arrivent que plus tard…  

Si je vous posais cette même question : « Que cherchez-vous ? » Il y a des chances que vous me répondiez : « Je cherche mes lunettes ou mon téléphone portable, où diable l’ai-je encore posé ? »

Et pour les plus âgés d’entre nous c’est : « Que suis-je venu faire dans cette pièce ? « 

La question du Christ va du plus bénin au plus grave.

 Qu’est-ce que je cherche à ce stade de ma vie ? Voilà une question qui mérite qu’on s’y attarde.

La question inaugurale du Christ nous invite à dire ce qui compte le plus pour nous. Quand tout est dit et au final qu’est-ce que je cherche ?

Il y a des années, je suis tombé sur un livre présentant l’Ennéagramme. L’enéagramme est une cartographie des différentes typologie de personnalité. Le mot Ennéagramme signifie simplement « Modèle des Neuf » et selon les auteurs il existe neuf types de personnalités.

 Selon l’ennéagramme, certains d’entre nous sont prédisposés à rechercher le succès et l’accomplissement, tandis que d’autres veulent avant tout se sentir en sécurité. D’autres veulent si désespérément la paix qu’ils ont tendance à fuir le conflit. Certaines personnes doivent simplement s’exprimer à tout prix tandis que d’autres sont réservées au point de ne jamais prendre position. Certains recherchent l’amour et d’autres veulent acquérir des connaissances et des compétences. Certains recherchent ce qui les amusent et d’autres ont pour mission de contrôler leur environnement et les gens autour d’eux. 

Ce que nous recherchons en dit long sur la manière dont nous avons été blessés ou au contraire sommes devenus plus forts.

Un peu plus tard dans l’Évangile Jésus demandera à ses disciples de changer le monde mais il leur demande en premier ce qu’ils cherchent.

Leur réponse est un peu étrange, ils ne répondent pas à la question de Jésus mais en un sens ils le font. « Rabbi, où demeures-tu ? ». Peut être espéraient-ils en savoir plus à son sujet en apprenant le style de vie qu’il menait…

Nous sommes encore si proches de Noël et cela nous rappelle l’histoire de la naissance de Jésus et tous ces gens qui cherchaient. Marie et Joseph ont d’abord cherché un logement, à défaut de demeure, à Bethléem. Les bergers ont cherché Jésus. Les Mages ont cherché le lieu de sa naissance et Hérode cherchait des renseignements pour pouvoir l’éliminer. Tous cherchaient.

Et nous que cherchons-nous ? . . . « Viens et vois » répond Jésus.

Ces premiers mots du Verbe incarné sont une invitation à discerner ce que nous désirons le plus profondément et poursuivre cette quête en compagnie de celui qui donne sens à notre recherche.

« Viens, apprends et démêle ce que tu veux ou peux, viens et vois. » nous dit-il.

Richard Falo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :