Ne restez pas là à regarder le ciel, faites quelque chose !

J’imagine que ce jour-là fut pour les disciples un jour de retour à la normale. Comme avec la levée des mesures sanitaires, la vie redémarrait comme avant. Ils avaient vécu des semaines horribles, la violence de la crucifixion, un deuil et pour finir la résurrection…. Des expériences que l’on ne peut pas vraiment qualifier de banales. 

Contrairement à ceux qui pleurent un mort, les disciples de Jésus ont eu l’impression de toucher le gros lot à l’Euro-million.  Jésus était ressuscité, il était de retour. 

Après leur être apparu dans la chambre haute, il les avait retrouvés sur la plage. Et Luc nous raconte la scène : 

Cher Théophile, Dans mon premier livre j’ai raconté tout ce que Jésus a fait et enseigné dès le début jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel. Avant d’y monter, il donna ses instructions, par la puissance du Saint-Esprit, à ceux qu’il avait choisis comme apôtres.  En effet, après sa mort, c’est à eux qu’il se montra en leur prouvant de bien des manières qu’il était vivant : pendant quarante jours, il leur apparut et leur parla du Royaume de Dieu. Un jour qu’il prenait un repas avec eux, il leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis, le don que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés avec le Saint-Esprit. » Ceux qui étaient réunis auprès de Jésus lui demandèrent alors : « Seigneur, est-ce en ce temps-ci que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde.  Actes 1 :1-11

Les choses semblaient revenir à la normale. Les évènements de la Passion les avaient traumatisés mais puisque les choses semblaient revenir à la normale ils comptaient bien être du voyage. J’imagine qu’ils se regardaient hochant la tête d’un air entendu remerciant leur bonne étoile. 

« Quand ce royaume viendra-t-il ? A présent que tu as montré aux romains qui est le boss et que cette clique corrompue du temple a été remise à sa place vas-tu prendre le pouvoir et instaurer ce royaume dont tu nous parles depuis trois ans ? ”

Mais alors qu’ils lui posaient cette question qui leur brûlait le cœur… 

» Jésus s’éleva vers le ciel pendant que tous le regardaient ; puis un nuage le cacha à leurs yeux.  Ils avaient encore les regards fixés vers le ciel où Jésus s’élevait, quand deux hommes habillés en blanc se trouvèrent tout à coup près d’eux et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour aller au ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu y partir. » 

Pardon ? 

Vous pouvez imaginer leur stupéfaction. Ils étaient là regroupés sur une petite colline de Galilée l’air hagard, fixant le ciel bleu immaculé essayant désespérément de comprendre ce que Jésus leur faisait.

Je dois admettre que si j’avais été du groupe des disciples j’aurais été quelque peu irrité. 

Où pensait-il aller après tout ce qu’ils avaient enduré et souffert ? Comment pouvait-il les quitter ?

2000 ans de tradition ont fait de l’Ascension un jour de fête mais les disciples eux n’avaient pas le cœur aux réjouissances.  2000 ans plus tard la question se pose toujours : « Est-ce aujourd’hui que tu instaures ce royaume de paix ? Nous avons besoin de savoir, croire ce n’est pas si facile et nous ne savons pas combien de temps nous pourrons continuer… « 

Certaines traditions chrétiennes estiment que notre mission de disciples est toujours de contempler le ciel.

L’intervention de deux anges descendus du ciel fut nécessaire pour tirer les premiers disciples de leur torpeur, regarder le ciel n’allait pas faire advenir le royaume. « Pourquoi vous tenez-vous là à regarder vers le ciel ? Ne restez pas là. . . faites quelque chose !

Pour nous modernes beaucoup trop sophistiqués pour scruter le ciel à la recherche d’anges je me demande ce qu’il nous faudrait. Je me demande ce dont nous aurions besoin pour abandonner ce discours sur le « pas encore » et prendre au sérieux l’invitation de Jésus à changer le monde, petit à petit, en commençant ici et maintenant?

Je ne sais pas pourquoi Jésus a dû partir. Je suppose qu’à certains égards, il aurait été rassurant de l’avoir ici.

Mais peut-être est-ce avec la remise du témoin par Jésus que l’histoire du royaume de Dieu a vraiment commencé.

Elle a commencé quand les disciples se sont détournés de ce beau ciel bleu, ont ravalé leur peur et commencé avec leurs petites vies à construire de manière tangible le royaume que Jésus leur avait annoncé. 

Le message de ces deux anges reste d’actualité :  Ne restez pas là à regarder le ciel, faites quelque chose !

Richard Falo

Photo by Kevin Rajaram on Unsplash

3 Replies to “Ne restez pas là à regarder le ciel, faites quelque chose !”

  1. Il n’est pas dit qu’il faille faire quelque chose juste après son Ascension mais attendre que la force du St-Esprit vienne au disciple . Tout seul on ne peut rien faire.
    Cela requiert de la patience, du discernement et de l’humilité.

    J'aime

    1. https://www.lesalut.org/cinq-propheties-de-la-bible.html
      D’accord, nous devrions en effet faire quelque chose. Beaucoup de chrétiens attendent que le Seigneur vienne sur les nuées Maintenant que le désastre s’aggrave, le Seigneur est-il revenu? Je réfléchis. J’ai vu sur Internet que l’Église de Dieu Tout-Puissant a témoigné que le Seigneur est revenu. Je regardais leur site Web. Je pense que nous devrions activement chercher et enquêter, parce que ce qui est de Dieu doit prospérer.

      J'aime

Répondre à Emma Liu Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s